COMMUNIQUE DE PRESSE ADVOCNAR de juin 2006

UN MAUVAIS PLAN

Le mercredi 14 juin 2006, la Commission Consultative de l’Environnement était réunie pour donner son avis sur le projet de PEB.

Comme à son habitude, nous constatons que l’Etat gère les effets du trafic aérien plutôt que d’en traiter les causes. Loin de limiter les nuisances à leur source pour préserver la qualité de vie des riverains, ce projet de PEB normalise l’imposition des nuisances aériennes aux populations riveraines de l’aéroport de Roissy.

Pour la deuxième fois, les associations et les élus ont rejeté en bloc ce projet.

En janvier 2003, la CCE avait débattue pendant 4 heures avant que le collège des associations et des élus rejette ce projet. Les remarques formulées pendant ce débat n’ont pas été entendues par les autorités de l’Etat qui n’ont pas hésité à représenter un projet presque à l’identique :

– Les prévisions de trafic sont sous-estimées : 620 000 à 680 000 mouvements d’ici 2025, soit 1,25 % de croissance par an alors que les experts prévoient plutôt entre 3 % et 3,5 % de croissance soit environ 950 000 mouvements.

– L’augmentation de l’emport moyen  des passagers (nombre de passagers moyen par avion) de 110 en 2007 à 150 en 2025. Les autorités de l’Etat n’ont pas su le faire aujourd’hui et rien ne présage qu’elles sauront le faire demain.

– Un plafonnement de la gêne sonore avec pour valeur de base les niveaux de 1999-2000-2001. Sauf qu’à cette époque l’indicateur n’était pas défini.

D’autre part, il s’agit d’un indicateur de bruit n’intégrant pas la fréquence des passages d’avions au-dessus de la tête des populations. Pendant ce temps, Aéroports de Paris prévoit d’investir 2, 7 milliards d’Euros d’ici 2010 pour pouvoir accueillir 100 millions de passagers.

C’est dommage que les autorités de l’Etat ne répondent qu’aux demandes du lobby aérien et ne tiennent aucun compte des avis des Elus et des associations, car le PEB est un document d’urbanisme nécessaire.

L’ADVOCNAR combattra ce projet tant que des propositions sérieuses et sincères ne seront pas faites, propositions permettant de réduire de façon significative les nuisances supportée par les riverains.

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Taggée le lien en favori.