s’est réunie le 11 juillet 2008

16.07.2008 – Actu-Environnement

Aérodrome de Paris-Charles de Gaulle : mise en place de la Commission Consultative de l’Environnement

Le Préfet de la région d’Ile-de-France et Préfet de Paris Pierre Mutz, a présidé le 11 juillet 2008, à l’installation de la nouvelle Commission Consultative de l’Environnement (CCE) de l’aérodrome de Paris-Charles de Gaulle.

La CCE comprend quatre vingt-dix membres, à raison de trente représentants des professions aéronautiques, trente représentants des collectivités locales et trente représentants des associations de riverains de l’aérodrome et des associations de protection de l’environnement et du cadre de vie concernées par l’environnement aéroportuaire.

Selon le communiqué de la préfecture de la région, cette Commission est consultée sur toute question d’importance relative à l’aménagement ou à l’exploitation de l’aérodrome qui pourrait avoir une incidence sur l’environnement. Elle peut également, de sa propre initiative, émettre des recommandations sur ces questions.

Au cours de cette séance d’installation, la CCE de Paris-Charles de Gaulle a désigné les dix-huit membres de son Comité permanent dont Pierre Caussade ( Air France), Didier Hamon ( ADP), Alain Amedro, Conseiller régional et Jean-Pierre Blazy de l’association Ville et Aéroport.

Ce comité permanent instruit les questions à soumettre à la commission consultative de l’environnement et délibère sur les affaires qui lui sont soumises par le président de la commission, notamment en raison de leur urgence. Il rend compte à la commission.

Le Comité permanent constitue la Commission Consultative d’Aide aux Riverains (CCAR) de l’aérodrome de Paris-Charles de Gaulle aux réunions de laquelle assistent les préfets des départements concernés et le directeur régional de l’environnement, avec voix délibérative.

Ces deux instances se réuniront courant septembre et la CCE de nouveau à l’automne, précise la préfecture.

R. BOUGHRIET


Le commentaire de l’ADVOCNAR :

Notre association est titulaire de 2 sièges à la Commission Consultative de l’Environnement .

Lors de la CCE du 11 juillet 2008, nos représentants ont fait porter leurs questions sur :
– les erreurs de nombre de mouvements des avions bruyants
– les chiffres de nombre de vols de nuit dans chaque tranche 22h – 6h et coeur de nuit
– l’indicateur d’énergie sonore (IGMP)

Suite à cette intervention, la DGAC a souhaité nous rencontrer .
Un rendez-vous est prévu courant septembre .

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Taggée le lien en favori.