sur l’impact sanitaire de la pollution chimique liée au trafic aérien

ile-de-france

La région financera en 2009 une nouvelle phase de l’étude épidémiologique

qu’elle a engagée sur l’impact sanitaire de la pollution chimique liée au trafic aérien.

 

Sur proposition du groupe MRC au Conseil régional d’Ile-de-France, la Région avait décidé de lancer un programme pluriannuel d’étude épidémiologique sur l’incidence des plates formes aéroportuaires sur la santé publique.
Une première phase engagée concrètement de 2006 à 2008 avait permis de conduire la phase préalable de l’étude et notamment l’établissement d’un cahier des charges et de plusieurs scenarii d’études.

Une nouvelle phase va s’engager en 2009 avec le financement par le Conseil régional d’Ile de France, sur proposition des conseillers régionaux élus riverains des aéroports franciliens, Daniel Guérin (également Conseiller général de Villeneuve-le-Roi, le canton le plus exposé aux nuisances d’Orly) et Rachid Adda (conseiller municipal de Sarcelles directement impacté par Roissy-CDG) d’une analyse fondée sur un panel de riverains afin de mesurer concrètement l’impact sanitaire de la pollution chimique liée au trafic aérien.

Lire la suite : Le communiqué de presse du groupe MRC au Conseil Régional d’Ile-de-France