manifestants

Revue de presse

logo VOnews14.05.2009 – Vonews
Roissy: mobilisation flash le 16 mai
« L’Eurovision des nuisances aériennes »

 

avion sur la piste16.05.2009 – AFP
Manifestation en chanson à Roissy contre les vols de nuit

manifestation Roissy 17.05.2009 – Le Parisien
Ils chantent « la Roissyllaise » contre les vols de nuit

logo direct matin18.05.2009 – Direct matin
« Roissyllaise » contre les vols de nuit

manifestants 22.05.2009 – L’Echo Régional
Mobilisation éclair contre les nuisances aériennes

________________________________________________________________________________

14.05.2009 – Vonews

Roissy : Mobilisation « L’Eurovision des nuisances aériennes » le 16 mai

Les principaux aéroports européens, dont Roissy Charles de Gaulle, seront les théâtres d’une mobilisation contre « l’Eurovision des nuisances aériennes », le jour du célèbre concours musical. Les différentes associations de riverains veulent ainsi montrer avant les élections du 7 juin la nécessité du traitement de la problématique des nuisances au niveau européen.

La manifestation prévue samedi au Terminal 2 de Roissy est une « réponse à la croissance sans limite du trafic aérien au mépris de la santé et du bien-être des populations survolées, pour que « développement durable » prenne un sens et qu’enfin, on accorde un peu de considération aux populations victimes des nuisances dans le modèle « tout économique » du transport aérien » annonce l’Association de Défense contre les Nuisances Aériennes, ADVOCNAR, dans un communiqué. Cette mobilisation, annoncée « courte, colorée et ludique », sera déclinée dans toute l’Europe pour chaque aéroport participant : Bruxelles, Londres Heathrow, Frankfort, Amsterdam, Paris CDG, Dublin,…

« Le Val d’Oise, une zone à éviter »

Au niveau local, l’opération sera l’occasion de rappeler la manifestation du Trocadéro en septembre dernier où 94 communes ont voté solennellement l’arrêt des vols de nuit. Depuis d’autres communes ont voté la délibération et l’Élysée, après avoir reçu une délégation, a fait des promesses. « Les élus et les associations ont élaboré de nombreuses propositions pour la Charte du Développement Durable de Roissy. Et le silence s’est fait, total » déplore l’ADVOCNAR. L’association rappelle ainsi son engagement contre les vols nocturnes qui « portent atteinte à un droit fondamental de l’Homme: le droit au sommeil. » Chaque nuit pas moins de 162 mouvements sont enregistrés en moyenne sur l’aéroport de Roissy, soit plus 59 000 à l’année.

« Des centaines de milliers de personnes souffrent. Le bruit des avions engendre des problèmes de santé publique tels que les pathologies liées aux troubles du sommeil, la surconsommation de médicaments, certaines maladies cardio-vasculaires. L’effet négatif du bruit est multiplié pendant la nuit » poursuit l’association qui évoque aussi la dépréciation immobilière et la paupérisation d’une partie de l’Ile-de-France. « On aura bientôt le Grand Paris, avec Roissy sa porte d’entrée, recueillant prestige et retombées économiques et en Val d’Oise et la Seine et Marne, des zones à éviter, abandonnées, les indiens dans leur réserves » s’indigne l’ADVOCNAR. L’association donne donc rendez-vous le samedi 16 mai à 11 heures au Terminal 2 de Roissy pour l’« Euro Flash Mob » contre l’expansion des aéroports.

Adrien Hilpert

________________________________________________________________________________

16.05.2009 – AFP

Manifestation en chanson à Roissy contre les vols de nuit

Entre 150 personnes selon la police et 450 selon les organisateurs ont manifesté samedi en chantant à l’aéroport de Roissy pour demander l’arrêt des vols de nuit, lors d’une journée d’action européenne contre les nuisances aériennes, a constaté un journaliste de l’AFP.

Rassemblés au terminal 2E, des manifestants vêtus de T-shirt rouges avec les inscriptions « Stop vols de nuit » et « Stop airport expansion », et des élus de villes proches de l’aéroport ont chanté la « Roissyllaise », une parodie de la « Marseillaise », pour protester contre les nuisances aériennes.

Des manifestations similaires devaient avoir lieu samedi matin dans les aéroports de Londres, Dublin, Francfort, Bruxelles et Amsterdam, à l’initiative de l’Union européenne contre les nuisances aériennes (UECNA).

« Nous avons choisi le jour du concours de l’Eurovision pour montrer que le problème des nuisances aériennes n’est pas uniquement français mais européen », a expliqué à l’AFP, Alain Péri, vice-président de l’Advocnar (Association de défense contre les nuisances aériennes), l’une des associations françaises participant à ce mouvement.

« A Roissy, il y a entre 165 et 170 vols de nuit par jour de 22H00 à 6H00, alors qu’il existe un couvre-feu à l’aéroport d’Orly et des mesures très strictes à Londres. On ne peut pas accepter que la priorité soit donnée à la puissance économique au détriment de la santé des riverains », a-t-il ajouté.

En septembre dernier, 94 communes proches des aéroports de Roissy Charles-de-Gaulle et du Bourget avaient tenu un conseil municipal géant place du Trocadéro à Paris et voté symboliquement une délibération pour l’arrêt des vols de nuit.

Article de l’AFP repris par : Actu orange – La Dépêche – Le Point – Europe 1.fr – La chaîne verte – 1 2 3 News – Le Matin

________________________________________________________________________________

17.05.2009 – Le Parisien

Ils chantent « la Roissyllaise » contre les vols de nuit

Ils ont chanté « la Roissyllaise », une parodie de « la Marseillaise », à tue-tête pendant une demi-heure. Hier matin, à 11 heures pétantes, près de quatre cents personnes se sont rassemblées au terminal 2E de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, pour demander l’arrêt des vols de nuit. Cette « manifestation ludique, courte et joyeuse » s’appelle un « flashmob », un nouveau moyen de protestation pour faire parler vite et bien de ses revendications.

« Un clin d’oeil à l’Eurovision »

Guidés par texto, tous les participants ont reçu l’adresse exacte du lieu de rendez-vous seulement quelques minutes avant le rassemblement. Au signal, ils ont sorti tee-shirts rouges, banderoles et drapeaux européens, dans une ambiance bon enfant. Les militants ont ainsi répondu à l’appel de l’Union européenne contre les nuisances aériennes (UECNA). A Londres, Dublin, Francfort, Bruxelles et Amsterdam, ils ont poussé la chansonnette simultanément.
« Un clin d’oeil à l’Eurovision, explique Alain Péri, vice-président de l’Advocnar (Association de défense contre les nuisances aériennes). Le problème des vols de nuit doit s’envisager au niveau européen et non français. On sacrifie la santé publique des riverains des aéroports. » Une ribambelle d’élus des communes environnantes de Roissy, tous bords politiques confondus, s’est également déplacée.

Par Marie Poussel

_______________________________________________________________________________

18.05.2009 – Direct matin

« Roissyllaise » contre les vols nuit

Les riverains contestent toujours les vols nocturnes .

La « Roissyllaise » a retenti samedi dans le terminal E2 de l’aéroport de Roissy.
Entonnée par environ 400 personnes (150 selon la police) réunies par l’association Advocnar (Association de défense contre les nuisances aériennes), cette parodie de la Marseillaise avait pour but de réclamer l’arrêt des vols de nuit dans le cadre d’une journée européenne d’actions contre les nuisances aériennes qui s’est tenue dans six aéroports (Londres, Dublin, Francfort, Bruxelles, Amsterdam, Paris).

« Les vols de nuit concernent essentiellement le fret aérien, explique Patric Kruissel, président de l’Advocnar. A Londres, il n’y a que 16 atterrissages entre 23h30 et 6h, contre une centaine de mouvements (atterrissages et décollages) sur l’aéroport de Roissy ».

En septembre dernier, un conseil municipal exceptionnel avait déjà été organisé place du Trocadéro (16è), au cours duquel une centaines de communes proches de Roissy et du Bourget avait voté une délibération pour l’arrêt des vols de nuit. « A Orly, un couvre-feu existe depuis maintenant 30 ans », souligne Patric Kruissel, pour qui le trafic nocturne de Roissy pourrait être reporté sur l’aéroport de Vatry (Marne), situé à 150 km de la capitale et actuellement sous-exploité.

_____________________________________________________________

22.05.2009 – L’Echo Régional

ROISSY – CDG
Mobilisation éclair contre les nuisances aériennes

Ils sont arrivés incognito, avec des airs de passagers en partance. Arrivés du RER ou des parkings, ils ont regardé l’écran de leur téléphone mobile pour lire le message de mobilisation de dernière minute : « Flash Mob Roissy / Se déplacer : Terminal 2 E, entre points 6 et 7. A 11 heures, on montre le T-shirt ».

A l’heure dite, c’est la foule. En quelques secondes, les impers, vestes, blousons tombent pour découvrir des centaines de T-shirts rouges ; les bagages de toutes sortes s’ouvrent pour distribuer des dizaines de T-shirts à celles et ceux qui n’en ont pas, y compris pour habiller un basset artésien ! Comme par magie arrivent des banderoles, des drapeaux, des pancartes, un porte-voix, des caméras, des photographes. Des centaines de personnes s’assemblent, des dizaines d’élus avec leur écharpe tricolore se rangent devant les drapeaux de Grande-Bretagne, d’Irlande, de Belgique, des Pays-Bas, d’Allemagne, d’Espagne.

Au même moment dans les plus grands aéroports d’Europe, Londres, Dublin, Bruxelles, Amsterdam, Francfort, Madrid, la même scène se déroule à l’appel de l’Union Européenne Contre les Nuisances Aériennes ( UECNA ). C’est le jour de l’Eurovision de la chanson, les manifestants chantent « La Roissyllaise » pour dénoncer les nuisances aériennes. Rapidement, elle est distribuée à ces centaines de choristes improvisés. Quelques mots d’introduction pour citer les autres aéroports et le chœur se forme, de plus en plus puissant, bientôt à l’unisson : «Allons riverains de l’Ile-de-France / Le jour d’agir est arrivé ! / Contre la tyrannie des lobbies / L’étendard de la révolte est levé (bis) / Entendez-vous dans votre lit / Rugir ces énormes avions / Qui nous agressent jour et nuit / Et polluent l’air que nous respirons ! » . Roulement d’applaudissements. Les slogans reprennent le marquage blanc des T-shirts rouges : sur la poitrine, dans toute l’Europe, « Stop Airport Expansion », dans le dos ici, à Roissy, « Stop Vols de nuit ». On scande : « Stop aux vols de nuit ». Finalement, cela n’aura duré que quelques minutes. Mais un succès au bout. Jusqu’au prochain rendez-vous…

En Ile-de-France, c’est l’Association de Défense du Val d’Oise contre les Nuisances Aériennes (ADVOCNAR) qui anime la convergence associative et a organisé la manif éclair, en relation avec l’Union Européenne Contre les Nuisances Aériennes. Tout le monde peut se porter volontaire pour la prochaine Flash Mob sur le site www.advocnar.fr (Tel : 01 39 89 91 99).

J.L. B.

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Taggée le lien en favori.