secrétaire d'État aux transportsDevant l’absence de réponse de Dominique Bussereau, secrétaire d’État aux transports, à la question du député UMP Claude Bodin, (voir compte rendu) l’ADVOCNAR a décidé d’interroger le secrétaire d’État Dominique Bussereau sur la position du gouvernement français concernant la désinformation du lobby aérien sur le réchauffement climatique et les moyens qu’ils prétendent mettre en oeuvre pour en réduire l’impact.

l’ADVOCNAR vous tiendra informé.


04.11.2009 – Le Parisien

Les nuisances en baisse, selon le ministre des Transports

« Quel est l’impact de l’aviation sur le réchauffement climatique ? » Telle est la question posée à l’Assemblée nationale par le député UMP Claude Bodin au secrétaire d’Etat chargé des Transports, Dominique Bussereau. Une question particulièrement intéressante dans le Val d’Oise, qui héberge l’aéroport de Roissy. Précisément, le député de la circonscription de Franconville a demandé au ministre de reconnaître que l’impact de l’aviation sur le réchauffement climatique dépasse largement les chiffres officiels et que des efforts sont nécessaires.

« Je ne partage pas votre analyse pessimiste, lui a répondu Dominique Bussereau. Je reçois de moins en moins de parlementaires se plaignant des nuisances aériennes, à la fois parce que les règles ont changé et parce que les avions eux-mêmes ont changé. » Il a également assuré que le groupe de recherche qu’il a mis en place sur les avions permettra de faire baisser de moitié leurs nuisances.


Lire le compte-rendu de la question de Claude Bodin à Dominique Bussereau concernant l’impact de l’aviation sur le réchauffement climatique.

 

 

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Taggée le lien en favori.