nouvelle salle d'embarquement

l’ADVOCNAR réagit
Lire le communiqué de l’ADVOCNAR


03.06.2010 – AFP

Nouvelle salle d’embarquement à Roissy: inquiétude des riverains

L’aménagement d’une nouvelle salle d’embarquement à l’aéroport parisien de Roissy Charles-De-Gaulle suscite l’inquiétude des riverains qui se plaignent des nuisances sonores du trafic aérien.

« Une nouvelle salle d’embarquement, c’est bien pour les passagers, mais nous, nous pensons aux gens qui ne peuvent pas dormir la nuit », déclare à l’AFP, Michel Tournay, président de l’Association pour le respect de l’environnement et du cadre de vie (Arec – Plaine de France).
« Nous sommes très inquiets, on nous prépare des lendemains qui ne chantent pas pour les vols de nuit », indique le président de cette association qui défend les habitants du secteur nord, menacés selon lui par une augmentation du trafic de nuit.

L’Association de défense du Val-d’Oise contre les nuisances aériennes (ADVOCNAR) estime de son côté qu’il y a « deux poids deux mesures » entre le développement économique et la protection de l’environnement.
Avec l’aménagement de cette nouvelle salle d’embarquement, « on est dans le tout économique. Là, les choses bougent. Mais quand il s’agit de la situation des riverains et de la protection de l’environnement, on est plutôt dans la poudre aux yeux », dénonce Alain Peri, vice-président de l’Advocnar.
« Il y a deux poids, deux mesures : le tout économique d’un côté et de l’autre, la protection des riverains », estime-t-il.
Dans les discussions engagées avec la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), Aéroports de paris (ADP) et les compagnies aériennes sur les nuisances sonores « ça tarde, ça traîne », déplore-t-il.

Une nouvelle salle d’embarquement de 100.000 m2 pouvant accueillir 7,8 millions de passagers sera ouverte en 2012 à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle pour conforter sa position de numéro deux européen, a annoncé jeudi le PDG d’Aéroports de Paris (ADP).
« Nous manquions de capacités d’environ 20 millions de passagers pour conserver notre rang. C’était une nécessité », a déclaré Pierre Graff, lors d’une conférence de presse.
Ce sont 80 millions de passagers qui pourront à terme être accueillis à Roissy.


03.06.2010 – AFP

Roissy-Charles-de-Gaulle:
nouvelle salle d’embarquement en 2012 pour garder son rang européen

Une nouvelle salle d’embarquement de 100.000 m2 pouvant accueillir 7,8 millions de passagers sera ouverte en 2012 à Roissy-Charles-de-Gaulle, pour préserver son rang de deuxième aéroport européen, a annoncé jeudi le PDG d’Aéroports de Paris (ADP).
« Nous manquions de capacités d’environ 20 millions de passagers pour conserver notre rang. C’était une nécessité », a déclaré Pierre Graff, lors d’une conférence de presse.
Ce sont 80 millions de passagers qui pourront à terme être accueillis à Roissy.

Actuellement au 2e rang européen derrière l’aéroport de Londres Heathrow en nombre de passagers, l’aéroport parisien espère, grâce à ce « satellite 4 », optimiser la plateforme mondiale de correspondances d’Air France-KLM, dit « hub ».
Malgré la crise mondiale qui a ralenti le trafic aérien, M. Graff a estimé que ce satellite n’était « pas du luxe si on veut donner à la place de Paris l’attrait dont il a besoin pour se développer ».
Il a noté que tous les concurrents, Heathrow et Francfort en particulier, investissaient bien davantage encore.
En 2009, Roissy a accueilli 57,9 millions de passagers et table sur le même nombre cette année. Selon M. Graff, le trafic pourrait croître de 2% l’an prochain, de 2,4 à 2,5% l’année suivante avant de grossir de 3 à 4% par an entre 2013 et 2015 et de 3% environ entre 2016-2020.
Dédié aux vols long-courriers, le S4, dont la mise en service est prévue au troisième trimestre 2012, complètera le hub de l’alliance SkyTeam qui regroupe treize compagnies sous la houlette d’Air France-KLM et assure des revenus substantiels à ADP.
Le « hub » est aujourd’hui composé des terminaux 2E, 2F et 2G à l’est de Roissy.
Jusqu’à seize avions pourront être « au contact » (embarquement et débarquement direct des passagers sans passer par un bus) du satellite 4, en simultané, dont 7 gros porteurs de nouvelle génération airbus A380.
« Cette salle permettra d’optimiser significativement le taux de contact des avions et maximiser le nombre de transits en un minimum de temps », a expliqué le PDG.
Le satellite sera par ailleurs doté, dans sa zone centrale, d’un espace de 3.300m2 de commerces, bars et restaurants.

Eric Piermont

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Taggée le lien en favori.