le relèvement de 300 mètres des altitudes, un enjeu très important pour des centaines de milliers de personnes survolées

Lundi 6 juin 2011

UN ENJEU TRES IMPORTANT
POUR DES CENTAINES DE MILLIERS DE PERSONNES SURVOLEES.

Le relèvement de 300 m des altitudes de survol avant descente finale pour les aéroports de Roissy CDG et du Bourget.

Au vu des conclusions de l’enquête publique qui devraient être soumises à la Commission Consultative de l’Environnement (CCE) de Roissy CDG le 9 juin 2011, l’association souhaite rappeler sa position et éviter une injustice scandaleuse par le report d’une mesure attendue depuis 4 ans :

  1. L’ADVOCNAR est favorable au relèvement. Ce relèvement permettra une réduction des nuisances, même si elle est modeste. Il est attendu par des centaines de milliers de personnes de Seine-Saint-Denis, de Seine-et-Marne, des Hauts-de-Seine du Val-d’Oise et aussi des Yvelines.
  2. L’ADVOCNAR rejette toute idée de report de l’application du relèvement, sous prétexte de nouvelles études, pour la région la plus urbanisée, concernée par les approches de Roissy CDG et du Bourget à l’ouest des aéroports. Les populations attendent ce relèvement depuis 2007, un nouveau délai serait inacceptable.
  3. Toutefois, l’ADVOCNAR demande que la DGAC mette tous les moyens nécessaires pour résoudre le point noir autour de Conflans-Sainte-Honorine en concertation avec les élus et les associations, suivant un plan de travail et un calendrier sous contrôle d’une autorité compétente et indépendante.

Enfin, l’ADVOCNAR a demandé le report de la réunion de la CCE de Roissy CDG à son président, le préfet de la région Île-de-France.
L’association dénonce ainsi l’absence, à trois jours de la réunion, d’un ordre du jour structuré, de la présentation des textes qui seront soumis au vote et de la non distribution du compte-rendu de la réunion préparatoire.

Pour information : Conclusions de la commission d’enquête pour le projet de relèvement


Le communiqué en pdf