Revue de presse

27.09.2011 – Vonews / Votv

400 manifestants contre les nuisances aériennes

La manifestation contre les nuisances aériennes au Trocadéro samedi a réuni 400 élus et riverains venus demander un couvre-feu sur les aéroports français.

Voir la vidéo


24.09.2011 – France 3

Mobilisation des riverains de l’aéroport de Roissy

Ils en ont assez des vols de nuit. Ils se sont rassemblés ce matin sur la place du Trocadéro à Paris…

Voir la vidéo : c’est le deuxième sujet, à 3 minutes du début du JT


24.09.2011 – Le figaro.fr

Roissy: défilé contre les vols nocturnes

AFP

Environ 400 personnes ont manifesté aujourd’hui place du Trocadéro à Paris et signé un appel demandant la réduction des vols de nuit à l’aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle. Les manifestants, des riverains de la plate-forme aéroportuaire et des élus valdoisiens de différents courants politiques, se sont réunis à l’appel de l’Advocnar (Association de défense contre les nuisances aériennes).

Plusieurs riverains étaient vêtus de t-shirts rouges portant les mentions « Stop airport expansion » ou « Stop vols de nuit ». D’autres étaient coiffés de bonnets de nuit et brandissaient des pancartes avec l’inscription « Respecter notre santé, notre sommeil, notre sécurité ». « On est parfois réveillés en pleine nuit par un avion. A partir de 5h00, c’est un vrai défilé, il est impossible de dormir », selon Vincent Maréchal, un habitant d’Ermont (Val-d’Oise) de 46 ans, venu avec son épouse et ses deux enfants.

Aéroports de Paris, le gestionnaire de Roissy-CDG, recense au total 491.000 mouvements d’aéronefs par an (jours et nuits confondus) et environ 160 chaque nuit entre 23h00 et 7h00. Le président de l’Advocnar Patrick Kruissel réclame un plan de réduction de ces vols voire un couvre-feu à l’image de celui instauré à Orly en 1968.
« Nous lançons un appel symbolique à l’Etat pour qu’il s’engage sur une réduction significative et durable des nuisances aériennes et en particulier des vols de nuit », a-t-il affirmé, insistant sur l’alternative du train pour le transport du fret. « Nous ne sommes pas contre le trafic aérien mais nous ne voulons pas que son développement s’opère au détriment de la qualité de vie et de la santé des citoyens », a-t-il ajouté. Il a reconnu l’existence de « petites améliorations » avec la mise en place d’ici fin 2011-début 2012 de mesures qui découlent de la charte du développement durable de Roissy-CDG, initiée en 2007 par Nicolas Sarkozy.

Parmi celles-ci figurent « le relèvement de 300 mètres des altitudes de vol à l’approche de la région parisienne », « une nouvelle trajectoire de décollage la nuit évitant les zones très urbanisées de l’ouest de Roissy » et l’interdiction de voler entre 22h00 et 6h00 pour les avions les plus bruyants.


24.09.2011 – Vonews

400 riverains de Roissy manifestent à Paris contre les vols de nuit

2011-09-24-_Vonews_-photo-pour-articleIls étaient quatre cents à manifester samedi pour revendiquer « le droit au sommeil ». Elus et riverains de l’aéroport de Roissy ont dit « non » aux vols de nuit. L’exaspération était palpable. « On survit comme les gens dans les bidonvilles », confiait un habitant de Gonesse. « Pour faire plier l’Etat, cette manifestation est un message supplémentaire », affirme le maire de Saint-Prix Jean-Pierre Enjalbert, conseiller général du Val d’Oise. Les associations de défense de l’environnement annoncent, de leur côté, qu’elles restent mobilisées.

Le nombre de participants aurait pu être plus important. Qu’importe, pour les élus et riverains le message à destination de l’Etat est passé et les revendications seront entendues. « Il faut un plan sérieux pour réduire les nuisances de manière durable », martèle Alain Péri, vice président de l’Advocnar.

Les participants veulent y croire. Militant de longue date contre les nuisances aériennes, le maire de Saint-Prix estime que les élus ont désormais un interlocuteur à l’écoute au gouvernement. « Nathalie Kosciusko-Morizet a été la seule à apporter des réponses, même modestes avec le relèvement des trajectoires. On sait aujourd’hui que l’on peut convaincre. Tous les élus étaient mobilisés, maires, députés, conseillers généraux. C’est encourageant et rassurant »

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Taggée le lien en favori.