pour réduire les nuisances sonores autour des aéroports

10.11.2011 – JT France 3 19/20 Paris Ile-de-France

NKM baisse le son
Vidéo indisponible


 

10.11.2011 – RTL

Les nouvelles mesures pour faire taire (ou presque) les avions

Le relèvement de 300 mètres de l’altitude à laquelle les avions amorcent leur descente, un détour pour les atterrissage de nuit et la prise en charge totale des travaux d’insonorisation : les principales mesures

Ecouter

 


10.11.2011 – Votv

Le gouvernement traque les nuisances aériennes

Voir la vidéo


 

10.11.2011 – AFP

NKM: nouvelles mesures
pour réduire les nuisances sonores autour des aéroports

GROSLAY (Val-d’Oise) – La ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté jeudi une série de nouvelles mesures pour réduire les nuisances sonores autour des aéroports, certaines devant entrer en vigueur dès la semaine prochaine.

La principale mesure sera le relèvement de 300 mètres de l’altitude à laquelle les avions amorcent leur descente à l’approche de la région parisienne.

Cette nouvelle règle, qui entrera en vigueur le jeudi 17 novembre, va permettre une baisse de 60% des personnes exposées à un bruit supérieur à 65 décibels, qui passeront de 217.000 à 86.000 sur la région parisienne, a assuré Mme Kosciusko-Morizet, lors d’un déplacement à Groslay (Val-d’Oise), commune située à quelques kilomètres de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

En conséquence de cette disposition, décidée après un travail de réflexion de près de quatre ans, de nouvelles populations, jusqu’alors épargnées par les nuisances sonores, seront survolées, bien qu’à une altitude élevée.

Cette nouvelle mesure a provoqué la grogne des riverains concernés, mais la ministre a considéré qu’il valait mieux améliorer la situation de dizaines de milliers de personnes, quitte à ce qu’il ait quelques nuisances pour des milliers d’autres.

Autre mesure importante du nouveau dispositif: les vols nocturnes partant vers l’Ouest depuis Roissy-CDG verront leur trajectoire modifiée vers le Nord pour éviter le survol de plus de 200.000 personnes, à compter de mars 2012.

En parallèle, les interdictions de vol nocturnes à Roissy pour les avions les plus bruyants seront renforcées, a déclaré la ministre.

Mme Kosciusko-Morizet a par ailleurs annoncé une hausse de la prise en charge des travaux d’insonorisation pour les habitations construites avant l’installation des aéroports.

Actuellement, la prise en charge est de 80% à 95%. Nous allons passer à 100%, a-t-elle déclaré. Les aides seront élargies à des structures collectives construites après les aéroports, comme les crèches ou les écoles, a ajouté la ministre, qui a visité des logements ayant bénéficié de travaux d’insonorisation.

Près de 800.000 personnes sont survolées en Ile-de-France par des avions au départ ou à larrivée des aéroports de Roissy-CDG, Paris-Orly et Paris-Le Bourget. Roissy-CDG est aujourd’hui le premier aéroport d’Europe continentale, avec près de 600.000 mouvements d’avions par an.

Selon Patric Kruissel, président de l’association de riverains Advocnar, les mesures de réduction des nuisances vont permettre d’améliorer légèrement le quotidien des riverains mais restent d’une ampleur limitée.

Nous avons une augmentation de 4% par an du trafic aérien sur les aéroports parisiens, a-t-il rappelé, estimant que les pouvoirs publics manquaient de vision stratégique sur le trafic aérien.
Lire le communiqué de presse « Lutte contre les nuisances sonores: Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET présente la nouvelle circulation aérienne en Ile-de-France » – 10 novembre 2011

Consulter le dossier de presse pour connaître le détail des nouvelles mesures

Dispositif d’aide à l’insonorisation

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Taggée le lien en favori.