soumis à consultation du public du 16 février au 17 avril 2015

Les projets de PPBE (Plans de Prévention du Bruit dans l’Environnement) des aéroports de Roissy Charles-de-Gaulle et du Bourget sont soumis à consultation du public du 16 février au 17 avril 2015.

Consulter le projet de PPBE de Roissy CDG
Consulter le projet de PPBE du Bourget

Vous pouvez présenter vos observations sur un registre ouvert à cet effet dans les préfectures concernées par chaque PPBE. (Un avis par aéroport, en précisant bien Roissy CDG ou Le Bourget)

Annonces légales et liste des points de consultation

Pour le Val d’Oise, vous avez la possibilité de donner votre avis :

  • Par courrier : Direction départementale des territoires du Val d’Oise – SUAD/ PREB – Préfecture – CS 20105 – 5 avenue Bernard HIRSCH – 95010 Cergy-Pontoise Cedex
  • Par mail : gwladys.placide@val-doise.gouv.fr

 

Afin que nous puissions réaliser un suivi, nous vous remercions de bien vouloir mettre l’ADVOCNAR en copie de votre avis:

  • Par courrier: ADVOCNAR – BP 10002 – 95390 Saint-Prix
  • Par mail: contact@advocnar.fr

Voici 2 avis que vous pouvez recopier partiellement et/ou personnaliser:

AVIS n°1                                           AVIS n°2


 

L’ADVOCNAR a analysé en profondeur le projet de PPBE de Roissy CDG.

PPBE Roissy CdG – Analyse et propositions ADVOCNAR
PPBE Roissy CDG – Analyse et propositions ADVOCNAR version courte

Beaucoup de remarques s’appliquent également au projet de PPBE du Bourget, les deux documents étant élaborés sur le même modèle par la DGAC.

Le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement de l’aéroport de Roissy CdG est une véritable occasion d’obtenir un plan de réduction des nuisances du trafic aérien.

Il est donc fondamental de faire remonter de nombreuses observations sur ce projet de PPBE qui n’est qu’un simulacre de plan d’action contre le bruit aérien, rédigé par la DGAC.

La première phase de la mise en place de la Directive européenne 2002/49/CE a consisté à élaborer la cartographie des nuisances sonores. Le résultat de cette cartographie fait apparaître deux points noirs du bruit aérien, de par le nombre de mouvements d’avions, et la population impactée par ce bruit : les aéroports d’Heathrow et Roissy CdG. La conjugaison de ces deux paramètres (mouvements et population) confirme l’impact sanitaire de ces deux aéroports pour lesquels, l’Europe attend donc des mesures particulières.

L’analyse que nous vous joignons montre malheureusement que les propositions faites par l’Etat français ne sont pas à la mesure de l’enjeu. La plupart des mesures proposées sont, soit hors sujet, soit incompatibles avec l’esprit de la Directive. Du fait que le PPBE de la plate-forme d’Orly a été rejeté par la Commission Européenne , alors que les nuisances y sont beaucoup plus faibles qu’à Roissy CdG, nous aurions pu nous attendre à ce que les autorités françaises prêtent une attention particulière à la réduction des nuisances sur le premier aéroport européen en termes de mouvements d’aéronefs.

Non satisfaite des mesures proposées, l’association ADVOCNAR présente un ensemble de mesures susceptibles d’être conformes à l’esprit de cette directive. Nous n’avons pas dressé un tableau débordant d’imagination. Nos propositions ne sont que des résolutions mises en œuvre sur d’autres plates-formes ailleurs en France, en Europe ou sur d’autres continents.

Nous comptons sur votre participation à la consultation du public, pour que de vraies solutions contre le bruit aérien soient appliquées, telles que prévues par l’application en droit français de la Directive 2002/49/CE.