La France compte plus de 160 aéroports. Seuls 10% sont rentables …

07.05.2015 – « Envoyé spécial » sur France 2

 

Voir l’émission

L’avis de l’ADVOCNAR

La France compte plus de 160 aéroports, c’est une densité 10 fois plus forte qu’en Allemagne et dans beaucoup d’autres pays européens. Il n’y a que 10% des plates-formes qui sont rentables, les autres survivent grâce à des fonds publics. Les compagnies, non satisfaites de bénéficier d’un carburant non taxé, d’une fiscalité très avantageuse en termes de TVA, exigent des collectivités locales des subventions pour accepter de s’installer en région*. La compagnie low cost Ryanair est leader à ce petit jeu. Elle en veut toujours plus refusant de payer ses charges sociales aux URSSAF.

 

Non content de maintenir environ 150 aéroports sous perfusion financière, l’Etat brade les plates-formes qui restent rentables. 49,9% des parts de l’aéroport de Toulouse Blagnac sont passées aux mains d’un consortium chinois dont les manœuvres spéculatives passées sont plus que douteuses. Nice et Lyon devraient suivre. Y a-t-il un pilote dans l’aménagement aéroportuaire ? Déjà en 2008, la Cour des Comptes avait dénoncé ce gaspillage d’argent des contribuables. Comme les pouvoirs publics n’ont pas jugé utile de remédier à cette situation, l’émission d’Envoyé Spécial vient rappeler à nos dirigeants qu’il y a des sources d’économies potentielles.

 

 

* Les aides aux compagnies low cost ne sont légales que si l’aéroport ne perd pas d’argent. Dans le cas contraire, la Commission Européenne peut être saisie et imposera le remboursement des aides.

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Taggée le lien en favori.