Pollution de l’air : le transport aérien toujours intouchable ?

  • Parce que le plan d’urgence du gouvernement pour réduire la pollution de l’air doit concerner toutes les sources majeures de pollution, y compris le transport aérien,
  • Parce que la pollution des avions est similaire à celle des véhicules diesel,
  • Parce que l’Ile-de-France, avec une densité de population 10 fois celle des autres régions, concentre 50% du trafic aérien national, ce qui multiplie l’impact sanitaire,
  • Parce que le trafic aérien en Ile-de-France représente 7% des émissions d’oxydes d’azote de cette région,
  • Parce que faute de mesures contraignantes, le transport aérien continuera à polluer en toute impunité
  • Parce que dans le cadre du Plan de Protection de l’Atmosphère pour l’Ile-de-France, le transport aérien est le seul secteur qui verra ses émissions polluantes augmenter à l’horizon 2020 (Airparif estime que la part du transport aérien passera de 7 à 13% pour le prochain PPA),

l’ADVOCNAR agit et fait partie des 78 requérants[1] qui portent un nouveau recours pour contraindre le gouvernement à respecter la décision du Conseil d’Etat du 12 juillet 2017[2] concernant la pollution de l’air.

Par cette décision, la plus haute juridiction de l’Etat avait enjoint le gouvernement de prendre des mesures urgentes pour améliorer la qualité de l’air dans 13 régions dont l’Ile-de-France, qui subissent de façon chronique des dépassements des valeurs limites réglementaires en dioxyde d’azote (NO2) et en particules fines (PM10) notamment. Ce dernier s’est contenté d’envoyer à la Commission Européenne des feuilles de route sans aucune mesure d’urgence.

Nous attendons maintenant des mesures fortes et efficaces de la part de tous les secteurs polluants, et particulièrement celui du transport aérien[3], qui bénéficie de façon inexplicable de la complicité des pouvoirs publics afin d’échapper à toute contrainte, alors qu’il est de très loin le plus polluant des moyens de transport.

Lire le communiqué de l’ADVOCNAR


[1] http://www.amisdelaterre.org/Pollution-de-l-air-face-a-l-inaction-78-organisations-et-medecins-saisissent-a.html
[2] http://www.conseil-etat.fr/Decisions-Avis-Publications/Decisions/Selection-des-decisions-faisant-l-objet-d-une-communication-particuliere/CE-12-juillet-2017-Association-Les-Amis-de-la-Terre-France
[3] http://www.advocnar.fr/wp-content/uploads/2017/11/2017-11-14-Avis-ADVOCNAR-sur-PPA-IDF-2017.pdf