PGS du Bourget adopté le 28.12.2011

PGS le Bourget

 

 

 

 

Tout savoir sur le PGS (Plan de Gêne Sonore) du Bourget:  Historique

1919 Ouverture de l’aéroport du Bourget, situé à 7 kilomètres au nord-est de Paris, sur un terrain d’aviation créé en 1915 pour les besoins de la guerre.
C’est le premier aéroport civil de Paris et le seul jusqu’au développement de l’aéroport d’Orly dans les années 50.

1945 Création de la société « l’aéroport de Paris », ancêtre d’ADP, qui gère les aéroports de la région parisienne

1946 Reconstruction du Bourget, géré par l’ADP

1953 Le salon international de l’aéronautique et de l’espace s’installe au Bourget.
Cet évènement aura lieu tous les deux ans, les années impaires, ce qui génère des nuisances importantes, en particulier pour les établissements scolaires.

1976 Suite à l’ouverture de Roissy CDG, le Bourget se reconvertit en aéroport d’affaires

1981 Les activités de l’aéroport du Bourget sont essentiellement dédiées à l’aviation civile d’affaires, c’est-à-dire aux vols privés ainsi qu’à certains mouvements militaires. Il accueille ainsi des flottes appartenant à des sociétés, des flottes « d’avions-taxis » qui assurent des vols à la demande et des avions en multipropriété.
L’aéroport s’étend sur plus de 550 hectares, répartis sur quatre communes et deux départements : la Seine-Saint-Denis (Le Bourget et Dugny) et le Val-d’Oise (Bonneuil-en-France et Gonesse).
Il possède 3 pistes, et est ouvert jour et nuit.
Il affiche une capacité d’accueil de 180 000 passagers par an.

2007 L’aéroport du Bourget enregistre 55 000 mouvements d’avions, ce qui en fait le premier aéroport d’affaires en Europe (devant Genève) et le 13ème dans le monde.
Plus de 800 destinations sont desservies et 45 sociétés d’aviation privées et d’affaires y opèrent.
Une partie de ses infrastructures est occupée par un héliport.

Le Bourget génère de nombreuses nuisances sonores : le dernier palier d’approche s’opère à 600 mètres d’altitude. La plate-forme est située en plein cœur d’une zone d’urbanisation dense.
Malgré l’importance du trafic, il n’y avait jusqu’en 2010 ni Commission Consultative de l’environnement, ni plan d’exposition au bruit (PEB), ni plan de gêne sonore (PGS). Le combat des associations a permis de pallier cette carence.

2015 Le Bourget confirme sa place de leader de l’aviation d’affaire en Europe avec plus de 55 000 mouvements annuels d’avions ou d’hélicoptères
9 décembre 2010 : la Commission Consultative de l’Environnement du Bourget est créée. Ses premiers travaux portent sur l’élaboration d’un PEB, d’un PGS et d’une Charte de l’environnement et du développement durable.

2011 1er juillet 2011 : le Bourget perd sa vocation d’aéroport mixte militaire / civil au profit d’un statut exclusivement civil.
17 novembre 2011 : dans le cadre du relèvement des trajectoires des aéroports franciliens, les riverains du Bourget voient passer l’altitude du dernier palier avant atterrissage de 600 mètres à 900 mètres d’altitude.